L’année 2020 a été un tremplin pour plusieurs marchés, c’est le cas du vélo à assistance électrique (VAE) ! Il a tout pour lui : une mobilité accrue en ville, un coût d’entretien faible par rapport à une voiture et un impact écologique nul. Malgré toutes ces qualités dans l’air du temps, de nombreuses questions restent en suspens pour les nouveaux propriétaires… Rien ne vous oblige à assurer votre VAE, mais vous n’êtes pas à l’abri d’un vol ou de la casse de votre nouveau chouchou !

Si vous comptez assurer votre vélo, voici les conditions à remplir :

  • La puissance maximale du moteur doit être de 250 Watts.

  • L’assistance électrique ne doit fonctionner qu’en cas de pédalage et se couper au-delà de 25 Km/h. (Le vélo peut rouler à plus de 25 km/h, mais il ne sera pas aidé par  l’assistance électrique.)
  • Un antivol homologué SRA,NF,ART etc.

Tous les vélos Velair remplissent ces caractéristiques et sont homologués. Vous pouvez vous renseigner auprès de votre assureur qui vous proposera une assurance adaptée à vos besoins. Il existe des assureurs en ligne, spécialisés dans les nouvelles mobilités. Pour ne pas vous laisser dans le flou (et aussi parce qu’on est gentil 😉), voici une simulation effectuée auprès de plusieurs assurances pour un Urban à 1350€ sur Paris :

Ces chiffres sont donnés à titre indicatif. Ils peuvent donc être amenés à changer, selon la date d’achat, votre lieu d’habitation et le prix de votre vélo à assistance électrique.

Les VAE sont couverts par la garantie responsabilité civile incluse dans l’assurance multirisque habitation. Vous serez donc couverts si vous causez des dommages à un tiers lors de vos déplacements à vélo. 

Assurer votre vélo électrique est donc la garantie de rouler sans risque.

Découvrez nos vélos